Déposez votre retour d’expérience, votre innovation ou consultez ceux proposées !

  • Je dépose une expérience ou une innovation ou je commente une fiche : ma contribution apparaît sur le site (compter un ou deux jours). Je suis informé.e par mail de sa mise en ligne
  • Pourquoi m’inscrire pour déposer ou commenter ?
    Pour pouvoir revenir ensuite sur la fiche ou le commentaire...
     
  • Et si je ne m’inscris pas ?
    Je peux consulter mais ni déposer ni commenter
     
  • Je ne vais pas consulter le site tous les jours ! Comment suis-je informé.e des nouvelles fiches/commentaires ?
    En m’inscrivant à la newsletter !

Développer l'installation de nouvelles micro centrales hydroélectriques

Théme 1 :

Efficacité énergétique

Objectif :

Produire de l'énergie renouvelable et augmenter la production d'énergie hydroélectrique dans le mix énergétique.

Description :

L'Ardèche est l'un des départements qui possèdent le plus d'anciens moulins à eau qui ne sont plus en activités ou en partie détruits. La rénovation d'anciens seuils permettrait la mise en activité de nouvelles installations micro hydroélectriques. Les techniques actuelles permettraient à ces ouvrages anciens de reprendre leur place dans la production d'énergie tout en respectant l'environnement. Aujourd'hui, les démarches administratives sont difficiles, longues et coûteuses pour obtenir des autorisations. Très peu de projets aboutissent. Ces démarches devraient être simplifiées afin de faciliter la création de nouvelles installations. Ceci permettrait le développement d'énergie verte afin de contribuer aux objectifs d'augmenter la part des énergies renouvelables dans la consommation d'énergie.

Statut :

Validé

2 arguments POUR

Default avatar
Francis HUBERT

Les micro-centrales hydroélectriques posent d'importants problèmes sur le fonctionnement naturel des cours. Depuis quelques années, les pouvoirs publics dépensent des sommes importantes pour la restauration du fonctionnement hydromorphologique des rivières, ce qui passe souvent par la suppression des seuils sans usages ou en les équipant de passes à poissons (mais la libre circulation des sédiments n'est pas réglée !). A l'instar des sites de baignade dont les équipements sont opérationnels qu'en période estivale, les micro-centrales devraient -a minima- être conçues pour ne fonctionner que temporairement (ou en mode alternatif, par ex 1 mois sur 2) pour éviter/réduire les impacts des installations sur les cours d'eau. Cela implique néanmoins que la période d'amortissement des investissements soit bien plus longue et que la rentabilité ne soit pas maximale. La transition écologique ne peut pas sacrifier les rivières, leurs habitats naturels, la faune et la flore qui y vivent !!

Default avatar
Christophe07

Certains seuils d'anciens moulins ont été construits il y a plusieurs centaines d'années sur nos rivières. Si nécessaire, plutôt que de détruire ces seuils, des solutions techniques existent pour la continuité écologique et la circulation des sédiments (passes à poissons, vannes de dégravage...). De plus, des seuils existent déjà à l'état naturel. Il n'est pas question de sacrifier les rivières, leurs habitats naturels, la faune et la flore qui y vivent. Mais, il n'y a rien de plus écologique que de produire de l'électricité avec la force électromotrice de l'eau. Cette source d'énergie renouvelable est la plus efficace.